Scripts propres sous Gentoo

Il est souvent lourd de devoir rééditer ses fichiers de configuration lorsque il y a comme par exemple dans “/etc/conf.d/modules”, une multitude de modules et que nous ne souhaitons pas avoir tout sur une seule ligne, ce qui est laid, lourd et vraiment énervant à editer.

Pour ça, il existe un moyen simple d’organiser le chargement par des modules en fesant de petits groupes de modules.

Exemple:

  • video_mod=”nvidia”
  • crypto_mod=”generic_aes aes michael_mic pcbc”
  • vmware_mod=”vmmon vmblock vmnet”

et pour les appeler dans “modules”, il suffira de faire

modules=”${video_mod} ${crypto_mod} ${vmware_mod}”

C’est plus simple lors d’une future recompilation ou modification de vos modules de les trier comme ceci. Ca devient dés lors simple et lisible de savoir ce que l’on veut charger au boot ou pas et le fichier de configuration reste pleinement valide.

Ceci a été testé avec OpenRC et Baselayout2 (travail de Roy Maple).

Logiciel de Gestion Dentaire

Suite à de longues discussions avec mon père,
et mon envie de faire quelques choses d’autres que les projets scolaires, je me lance dans la création/réalisation d’un logiciel multi-plateforme en Java:

  • Un client
  • Un gestionnaire de Rendez-Vous
  • Un serveur

Avec comme système de stockage des données:

  • MySQL/PostGreSQL

A faire:

  • Lui trouver un nom accrocheur en rapport avec ses applications (la Dentisterie et la gestion d’un Cabinet Médical)

Idées:

  • TheDentist
  • Dentator 🙂
  • Créer les pages pour la présentation du logiciel

En projet:

  • Interface Web (certainement en Java ou en Ruby) similaire au client Java
  • Un système de prise de rendez-vous sur un Smart Phone

License:
Le projet sera certainement sous license BSD 1.0 ou Apache 2.0

OpenRC + Baselayout 2

Voici un projet initié par Roy Marples alias UberLord qui a fait un excellent travail avec ce script de RC programmé en C et “Unix-Compliant”. Grace à lui, votre machine démarre de 1 à 3 fois plus vite selon la configuration.

Pour pouvoir installer OpenRC,
il faut en premier lieu installer “layman”,
et installer “git”,
pour enfin ajouter l’overlay de openrc comme ceci : “layman -a openrc”.

Ensuite il ne vous reste plus qu’a faire “emerge -uDNav openrc” et vous voila parti pour 5 à 6 minutes d’installation grand maximum, il faudra juste penser que certains des fichiers de configuration sont “useless” tel que le bon vieux “/etc/modules.autoload/kernel-2.x” qui est remplacé par “/etc/conf.d/modules”. OpenRC ne vous manquera pas de le faire remarquer à la fin de l’installation dans les explications “post-install”.

Merci Roy pour ce travail très abouti !

Blog de monsieur